Les vinifications

Les vinifications c'est un moment magique ou l'on découvre le millésime. Malgré les années et l'expérience chaque année est une nouvelle découverte. Notre métier est vraiment très palpitant à cette époque de l'année et nous ne manquerions cette période pour rien au monde.

Les cuvaisons durent environ 10 jours. Nous faisons des remontages 2 fois par jours (c'est à dire que nous pompons le jus en bas de la cuve et que nous arrosons les raisins au-dessus de la cuve en circuit fermé.

Pendant cette période nous dégustons tous les jours chaque cuvée afin de voir son évolution et de décider du moment de son décuvage, cela permet aussi de déceler très rapidement un éventuel problème.

 

accueil

                           1                                    2
                    3

Nous "grillons" aussi certaines cuves c'est à dire que nous maintenons les raisins (qui normalement forment une masse à demie flottante) enfoncé dans le jus par des grilles en plastique et en bois(voir photos).

Nous posons les grilles (photo 1) en début de fermentation après avoir pompé le jus, nous renvoyons le jus (photo2) et nous enlevons les grilles juste avant le pressurage à la fin de la cuvaison (photo 3).

 

 

                                  Le Décuvage
                                                                                                        

 

               

      Après avoir pompé le jus nous ouvrons la cuve  

                        

 

                               

                            La vendange fermentée 

Après 10 jours nous pressurons, nous ouvrons la cuve et la vendange est envoyé dans le pressoir au moyen d'une vis sans fin. L'un d'entre nous entre dans la cuve (voir photos), il faut être prudent avec le CO2 que dégage la  fermentation.  Mais c'est très agréable de sentir les odeurs et la chaleur qui se dégage du raisin fermenté.          

                    

                      

                                   Éric vidant une cuve

                  

                     Chantal vidant une cuve

Une fois le pressoir plein nous commençons le serrage et là va couler "le paradis", vin partiellement fermenté il est "doux"(par son coté sucré) et aromatique.                      

                                     

                

Chantal et Michel au remplissage du pressoir

                        

                               Le "paradis"

    

                                                                                    accueil